Rollers Oxelo Sneak In, un an après

Voici un an que j'utilise mes Oxelo Sneak In pour aller travailler. Par tous les temps, qu'il pleuve ou qu'il vente. Petit bilan…

Même si je dois souvent rouler sur chaussée humide (à Nantes, il pleut souvent…), je n'ai jamais eu à changer mes roulements. Parfois, un roulement se grippait. Mais une simple négociation accompagnée de quelques pulvérisations de WD40 suffisait pour que tout rentre dans l'ordre.

J'arrive désormais à les chausser debout, rapidement, en attendant l'ascenseur. Par contre, pour déchausser, il faut impérativement être assis.

En un an, une seule permutation de roues a été nécessaire. Précisons que je freine avec le frein tampon, pas en T. En parlant de frein, justement, depuis que j'utilise les tampons que Powerslide m'a envoyés au lieu de ceux commercialisés par Terre de Glisse, ils durent beaucoup plus longtemps (4 mois au lieu d'une semaine).

Les voici :

rollers oxelo sneak in un an apres

Et puis au bout de 1 an et 3 mois environ, le clapet côté pied gauche s'est fendu. Ce qui rend les rollers inutilisables à court terme, car c'est une pièce essentielle au serrage des rollers.

rollers oxelo sneak in clapet endommagé

Les rollers étant garantis 2 ans (sauf les roues), je suis retournée chez Decathlon. J'ai eu droit à un échange immédiat contre des neufs. Avec remboursement de la différence de prix, car nous étions en période de soldes. J'ai pu même récupérer mon frein et les roules lumineuses que j'avais montées dessus. Bravo à Decathlon pour leur efficacité. C'est juste dommage (et peu écolo) que l'ancienne paire parte à la poubelle pour un simple clapet cassé, alors que de nombreuses pièces (notamment la platine) auraient pu resservir.

Presque deux ans après, le clapet du pied droit de la nouvelle paire a cédé à son tour. J'ai eu donc recours à une technique toute simple pour le réparer et continuer à utiliser cette parie de rollers.

Partager

Flux RSS Envoyer le lien  un ami par mail
 
«
»