Test des roues lumineuses Powerslide Fothon

Cela faisait longtemps que je rêvais d'en avoir. Mais les roues de roller lumineuses devenaient très rares. Et quand, à l'issue d'interminables recherches en ligne, j'arrivais à en trouver, c'était toujours le mauvais diamètre.

Et puis, cet automne, Powerslide a décidé de sortir un nouveau modèle de roules lumineuses, les Fothon. Avec toutes les tailles, du 72 au 120mm ! En vente à l'unité, ou par lot de 4. Même si Powerslide promet d'autres couleurs, en pratique seul le blanc est disponible.

Alors, je n'ai pas hésité. Dès que les premiers modèles ont montré le bout de leur nez sur les boutiques en ligne, j'ai foncé.

J'ai acheté 4 roues de 80 chez Hawaiisurf (pour mes Oxelo Sneak In, parce qu'en ce moment les journées sont courtes, et que la sécurité quand on roule en ville de nuit, c'est important) et 2 roues de 100 chez Pierre qui Roule (pour avoir la classe en randonnée). Dans les deux cas, la livraison a été rapide.

Les roues sont à noyau plein (ça ne se voit pas forcément sur les photos officielles). Leur dureté est de 82A.

Les roues sont livrées sans la moindre notice. Pourtant, il aurait été intéressant de savoir comment fonctionnent ces roues, et surtout comment les monter. Les roues de 80 étaient livrées dans un carton ne comportant qu'un seul texte : l'historique de la société Powerslide. Un peu sec ! Il a fallu un coup de fil à Hawaiisurf pour éclairer ma lanterne (ah ah…). Heureusement qu'ils sont disponibles entre midi et deux !

roue-lumineuse-powerslide-fothon-avec-aimant

Au centre de la roue, un aimant. Qui n'est pas directement au contact de la roue (mais très proche). Comme pour toutes les roues achetées seules, les roulements ne sont pas fournis !

roue-lumineuse-powerslide-fothon-aimant1 roue-lumineuse-powerslide-fothon-aimant2

Au niveau de l'intérieur de la roue, des petits crans métalliques.

roue-lumineuse-powerslide-fothon-interieur

roue-lumineuse-powerslide-fothon-sans-aimant1

Montage

On prend en sandwich l'aimant entre deux roulements (et allez, c'est reparti pour démonter des roulements, youpi…).

Il ne faut surtout pas monter la roue sans mettre de roulement, on risque d'endommager le mécanisme.

 

 

Comment ça marche ?

Les roues lumineuses Fothon fonctionnent sans pile. C'est la rotation de l'aimant de l'entretoise en face des aimants des bords intérieurs de la roue, qui génère l'électricité alimentant les LED.

Conséquence : la roue s'éteint à l'arrêt.

 

La lumière est blanche. Elle est bien visible de nuit, on la voit même se refléter sur la chaussée. En revanche, de jour, la lumière est trop faible pour être visible. Tant pis pour la frime !

La crainte principale de tous les pratiquants de roller, vis-à-vis des roues lumineuses, c'est qu'elles ralentissent le roller. Soit parce que le dispositif embarqué est trop lourd. Soit à cause des frottements. C'est un fait : quand je fait tourner la roue, elle s'arrête très vite, comparée aux roues normales. Mais je ne les trouve pas significativement plus lourdes que des roues normales.

UPDATE 11/06/2016 – Les roues ont jauni, elles se sont un peu craquelées… mais elles sont toujours parfaitement fonctionnelles et je les utilise régulièrement !

 

Et aussi…

Dans la foulée, Powerslide a également sorti des lacets lumineux, et même un modèle de roller, le VI Fothon, un modèle équipé d'une platine à 3 roues de 110 (dont une roue lumineuse). Dommage qu'ils ne soient pas allés jusqu'au bout de leur logique, et qu'ils n'en aient pas profité pour doter le patin de quelques éléments réfléchissants ou phosphorescents supplémentaires.

UPDATE 11/06/2016 – A son tour, Seba sort sa gamme de roues lumineuses, les Luminous. Elles existent en rose, rouge, jaune, vert et bleu. Tailles disponibles : de 72 à 80mm. Dureté : 85A.

 

Quelques vidéos qui vont vous donner envie

Partager

Flux RSS Envoyer le lien  un ami par mail
 
«
»