Fabriquer un embauchoir pour former les points d'appui des malléoles

Quand j'ai reçu mes Fila Nine, il m'a fallu 2 mois pour m'y habituer. Le frottement au niveau des malléoles était tel que des ampoules ont commencé à apparaître. Une vraie torture… Et je ne vous racontae pas quand l'ampoule perce en pleine randonnée, et qu'il faut terminer la rando en roulant sur un pied…

J'ai essayé de les porter le plus souvent possible, y compris chez moi, afin de les « faire ». Peine perdue. J'ai acheté des chevillères eZeefit, le modèle le plus épais (3 mm). Pas mieux (je continue quand même à les porter, surtout maintenant que le chausson s'est tassé). J'ai également tenté des poignets de tennis, mais ils glissaient et une fois humides, c'était presque pire. J'ai consulté des cordonniers mais aucun n'a été capable de me donner de conseil.

Alors, encore une fois, il a fallu que je me débrouille toute seule. J'ai pris un Kinder surprise, je l'ai mangé, j'ai récupéré la coque jaune servant d'emballage à la surprise. J'ai pris un stick lèvres pour faire l'axe (n'importe lequel, ils ont tous le même gabarit. Sur la photo, c'est un Enydrial de chez Roc).

J'ai placé la partie convexe de la coque du Kinder au niveau de l'emplacement de la malléole dans le chausson. Si ça appuie au niveau des deux malléoles, il vous suffit de détacher la 2e moitié de la coque pour la placer de l'autre côté.

embauchoir roller kinder

embauchoir kinder roller

On ferme la boucle du haut pour que ça serre bien. Et on laisse en place durant tout le temps qu'on ne les porte pas… En 15 jours, l'empreinte était creusée.

 

Partager

Flux RSS Envoyer le lien  un ami par mail
 
«
»